Scolarisation des élèves handicapés ... en chiffres

Publié le par Moscillo Sylvie

Ce que dit la loi :

 

La loi du 11 février 2005, fondée sur le principes généraux de non-discrimination relative à
l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, réaffirme l’obligation pour le service public de l’éducation d’assurer une formation scolaire, professionnelle ou supérieure aux enfants, adolescents et adultes présentant un handicap, en privilégiant le milieu ordinaire.

L'article L. 111-1 du code de l’éducation dispose que :

« L’éducation est la première priorité nationale. Le service public de l’éducation est conçu et organisé en fonction des élèves et des étudiants. Il contribue à l’égalité des chances et à lutter contre les inégalités sociales et territoriales en matière de réussite scolaire et
éducative. Il reconnaît que tous les enfants partagent la capacité d’apprendre et de
progresser.
Il veille à l’inclusion scolaire de tous les enfants, sans aucune distinction. Il veille également à la mixité sociale des publics scolarisés au sein des établissements d’enseignement (…)

Le droit à l’éducation est garanti à chacun afin de lui permettre de développer sa
personnalité, d’élever son niveau de formation initiale et continue, de s’insérer dans la vie sociale et professionnelle, d’exercer sa citoyenneté
(…) »

Les textes ci-dessus offrent aux enfants, adolescents et jeunes adultes en situation de handicap de véritables perspectives en terme de scolarisation, de formation professionnelle, de participation à la vie sociale...

Dans la réalité, qu'en est-il ?

Scolarisation des élèves handicapés ... en chiffres

Analyse quantitative :

Nombre d'enfants, adolescents avec une reconnaissance de handicap :

Scolarisation des élèves handicapés ... en chiffres

A noté qu'entre 2004 et 2013, ce chiffre a augmenté d'environ 47%.

Pour autant, nous n'avons pas mis 47% d'enfants handicapés en plus au monde.

Cette hausse s'explique par la nouvelle définition du handicap :

"Constitue un handicap toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou d'un trouble de santé invalidant."

Il n'y a pas plus d'élèves handicapés scolarisés en milieu ordinaire mais de plus en plus d'élèves scolarisés entrent dans le champs du handicap.

Nombre d'enfants, adolescents accueillis dans des établissements hospitaliers ou médicaux-sociaux :

Scolarisation des élèves handicapés ... en chiffres

Si la loi du 11 février 2005 affichait une volonté de favoriser la scolarisation en milieu ordinaire en adaptant l'école aux besoins spécifiques des élèves en situation de handicap, fort est de constater avec ces chiffres que la situation n'a pas évoluée : le nombre d'enfants ou adolescents orientés en institution reste stable, voir augmente un peu. Aucune information quand à l'enseignement et la formation professionnelle dispensés.

Nombre d'élèves handicapés scolarisés en milieu ordinaire :

Scolarisation des élèves handicapés ... en chiffres

On note simplement une augmentation de 5% d'élèves handicapés orientés dans des classes "à part" dans des écoles ordinaires.

En conclusion : la loi du 11 février 2005 n'a finalement pas changé grand chose à la scolarisation des élèves en situation de handicap si ce n'est d'imposer à ces enfants et à leurs familles une multitudes de démarches à accomplir pour faire la preuve que leur enfant pourrait bénéficier de ce droit constitutionnel qu'est le droit à l'enseignement et à la formation professionnelle pou tous ... si toutefois.

Et l'école de la République scolarisera au final que les enfants qu'elle voudra bien considérer considérer comme "scolarisable".

Quand aux enfants "sans solutions" ...

Répartition par type de déficiences

Scolarisation des élèves handicapés ... en chiffres

Remarque 1 : Les seules statistiques de répartition par type de déficiences sont celles de l'éducation nationale. Pour autant, chaque enfant porteur de handicap scolarisé a un dossier MDPH (maison départementale des personnes handicapées). Les MDPH ne sont à ce jour pas encore en mesure de fournir de quelconques statistiques sur le handicap. C'est donc à l'école que l'on classe nos enfants par type de déficience ???

Remarque 2 : Il faut noter que l'autisme, les TED et TSA sont toujours répertoriées dans les déficiences psychiques. La France reste le dernier pays à penser que ses enfants pourraient souffrir de "psychose".

Scolarisation des élèves handicapés ... en chiffres
Scolarisation des élèves handicapés ... en chiffres
Scolarisation des élèves handicapés ... en chiffres

Publié dans La scolarité

Commenter cet article

Rivray Estelle 03/11/2014 23:19

Merci Sylvie, très intéressant !