Jac et la grande imposture : billet d'humeur de Jac

Publié le par Moscillo Sylvie

Jac et la grande imposture : billet d'humeur de Jac

Pourtant, le billet d'humeur de Jac avait plutôt bien commencé !
Voir ici sur le site http://www.dirlo.fr/jac/

Oui ! bien sur que la transformation en CDI des contrats précaires d'AVS serait un bon début ....

Cela pourrait effectivement mettre fin à la grande imposture dont les premières victimes sont les enfants handicapés eux mêmes.

D'après Jac, la première imposture, c'est que le recrutement des AVS demande de réelles compétences ... Et moi qui croyait que c'était l'accompagnement des élèves qui nécessitait de la compétence ...

La pénurie de candidat aurait entraîner le recrutement de candidat peu ou pas formés ? Disons que quand le critère d'embauche, s'est d'être chomeur de longue date ou en difficulté sociale pour accèder à un contrat aidé, précaire, mal payé et à mi-temps ... il est peu probable effectivement que les postes d'AVS attirent des gens qualifiés.

J'aime beaucoup la deuxième imposture relevée par Jac !  Les élèves sont accompagnés sur des temps partiels sans véritables rapport avec leurs besoins, par des personnels non qualifiés, non formés et pas forcément mobilisés ... vu leurs conditions de travail. Ce qui n'empêche bien sur pas de se retrouver parfois face à une AVS investie qui fera, de part ses qualités personnelles un travail remarquable.

Oui, Jac ... la troisième imposture ... c'est la précarité (de l'accompagnement) ! Dés qu'une personne pourrait compenser un peu le manque de qualification et de formation par son expérience professionnelle, on la jette pour en prendre une autre ... Et pour nos enfants ... comme dit la chanson ... "une année bonne et l'autre non".

A terme, toujours selon Jac, les AVS seront reconnus comme personnel qualifié .... (je me demande si la reconnaissance suffira à être compétent) pour mettre en oeuvre une pédagogie adaptée aux élèves pour qui les activités ne conviennent pas.

Non, Jac, les AVS ne mettront jamais en oeuvre une pédagogie adaptée ... c'est le rôle de l'enseignant d'adapter sa pédagogie aux besoins spécifiques de l'élève et de rendre accessible à tous les actiités d'apprentissage !  L'AVS est en classe avec l'enfant soit pour adapter l'environnement afin de le rendre accessible, soit pour compenser les limitations d'activités et de participation à la vie scolaire ! C'est en ce sens qu'ils seront formés.

Mais la plus grande imposture que Jac met en lumière en quelques coups de crayon, c'est celle de qui consisterait à vouloir des AVS bien formées et bien payées pour accompagner nos enfants handicapés dans les écoles ... sans les enfants handicapés.

Oh combien ce dessin est explicite de la mauvaise volonté de certain de mettre en oeuvre l'égal accès à l'instruction inscrit dans la constitution de 1946.

Oh combien ce dessin illustre le regard que certains portent sur nos enfants, illustre les stéréotypes discriminants qui expliquent pourquoi la France est toujours avec des décénies de retard en matière de scolarisation des enfants handicapés. 

Oh combien ce dessin est aussi violent que les discours de certains syndicats qui revendiquent l'abolition de la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances pour les personnes handicapées.

Si seulement toutes l'énergie de certains à se plaindre de nos enfants sur la place publique était mise au service de la scolarisation pour tous !




 

Commenter cet article