Les différents plans et projets de scolarisation : PPS - PAP - PAI - PPRE

Publié le par Moscillo Sylvie

le PPS : Projet Personnalisé de Scolarisation

Pour qui :

Pour les élèves en situation de handicap, quel que soit le handicap.

Pourquoi :

Pour encadrer et assurer le bon déroulement du parcours adapté de formation de l’élève en situation de handicap, quel que soit le lieu où il reçoit son enseignement.

Il définit les modalités de déroulement de la scolarité coordonnées avec les mesures permettant l’accompagnement de celle-ci ainsi que les actions pédagogiques, éducatives, sociales, médicales et paramédicales répondant aux besoins de l'élève en situation de handicap.

Comment :

La demande de PPS est faite par les parents auprès de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées). L'évaluation des besoins est réalisée par l’équipe Pluridisciplinaire de la MDPH, sur la base des renseignements fournis par les parents, l'école,les professionnels de soin. Le PPS est proposé à la famille pour accord ( ou pas) avant d'être validé par la CDAPH (Commission des Droits et de l'Autonomie). Les mesures du PPS s'imposent à tous.

Pour plus de renseignement sur le PPS

Le PAP : Projet d'Accompagnement Personnalisé

Pour qui :

Pour les élèves présentant des troubles des apprentissages sans besoin de compensation matérielle financée, d'accompagnement humain, de rééducation.

Pourquoi :

Pour permettre de mettre en place rapide d'aménagements et d'adaptations pédagogiques. (utilisation d'un outils informatique, présentation adaptée des documents, reformulation des consignes...)

Comment :

En attente des textes d'application.

Exemple de la circulaire par le rectorat de l'académie de Grenoble

http://www.ac-grenoble.fr/ia07/spip/IMG/pdf_Circulaire_academique.pdf

Le PAI : Projet d’Accueil Individualisé

Pour qui :

Un projet d’accueil individualisé PAI) est mis en place pour un enfant atteint de maladie chronique, d'allergie ou d'intolérance alimentaire, accueilli en collectivité.

C'est notamment le cas pour l'enfant qui fréquente une crèche ou une halte garderie, une école, un collège, un lycée ou un centre de vacances ou de loisirs.

Il peut concerner le temps scolaire mais aussi périscolaire, et se nomme ainsi parfois PAIP (projet d'accueil individualisé périscolaire).

Pourquoi :

Le PAI précise les adaptations apportées à la vie de l'enfant pendant son temps de présence dans l'établissement, en indiquant notamment :

  • les régimes alimentaires à appliquer,

  • les aménagements d'horaires,

  • les dispenses de certaines activités incompatibles avec la santé de l'enfant,

  • les activités de substitution proposées.

La scolarité de l'élève se déroule ensuite dans des conditions ordinaires, mis à part les aménagements prévus par le PAI.

Le PAI peut également préciser la façon dont les enseignants assureront le suivi de la scolarité en cas de période d'hospitalisation.

Comment :

Le PAI est un document écrit, élaboré à la demande de la famille par le directeur de la collectivité et le médecin scolaire (ou celui de la structure d’accueil), à partir des données transmises par le médecin qui soigne l’enfant.

Une réunion de concertation avec, notamment, la famille, le médecin scolaire, le directeur de la collectivité, en concertation avec l’équipe éducative, permet de rédiger le PAI comportant les mesures à prendre pour faciliter la vie de l'enfant dans la collectivité.

Le PPRE : Programme Personnalisé de Réussite Éducative

Pour qui :

Pour un élève lorsqu’il apparaît qu’il risque de ne pas maîtriser les connaissances et les compétences du socle commun.

Pourquoi :

Comment :

Il est proposé à l’école élémentaire et au collège.

Il est élaboré par l’équipe pédagogique, discuté avec les parents et présenté à l’élève.

Commenter cet article